Gigalight

  • Gigalight Émetteur-récepteur optique 100G CFP-DCO

    Les Gigalight L'émetteur-récepteur optique cohérent numérique CFP-DCO de 100G est un module optique de facteur de forme CFP enfichable à chaud conçu pour les applications de réseau optique à grande vitesse, notamment 100-Gigabit Ethernet et OTU4. L'interface électrique CAUI et OTL4.10 et l'interface de gestion MDIO sont intégrées au module. Le module 100G CFP-DCO convertit les flux de données électriques 10-lane 10Gb / s en signaux de sortie optique 128G DP-QPSK dans Egress et convertit également les signaux d'entrée optiques DP-QPSK en flux de données électriques 10-lane en entrée. Ce signal électrique 10Gb / s sur la voie 10 est entièrement conforme aux spécifications 10ba CAUI et OIF-CEI-802.3 et permet le suivi du circuit imprimé de l'hôte FR03.1 jusqu'à 4cm.

    Vidéos 17 mai 2019 0 0 5
  • Gigalight 200G QSFP-DD Émetteur-récepteur optique PSM8 10km

    Les Gigalight 200G QSFP-DD PSM8 Le module émetteur-récepteur optique 10km est conçu pour les liaisons 2x 100G-PSM4 sur plusieurs fibres monomodes et prend en charge une distance de transmission allant jusqu'à 10km à l'aide des longueurs d'onde 1310nm. La dissipation de puissance maximale est 6.5W.

    Vidéos 17 mai 2019 0 0 6
  • L'analyse du marché des émetteurs-récepteurs optiques à l'ère 5G

    Les émetteurs-récepteurs optiques 25G BiDi, les émetteurs-récepteurs optiques 50G PAM4 et les émetteurs-récepteurs optiques cohérents 100G à faible coût sont des représentants typiques des réseaux 5G fronthaul / midhaul / backhaul destinés aux émetteurs-récepteurs optiques. Le faible coût est le principal attrait de l'émetteur-récepteur optique sans fil 5G dans la chaîne industrielle. Le classement des spécifications, le partage de la chaîne industrielle, l’innovation technologique et le remplacement de la localisation sont les principaux moyens d’atteindre un faible coût. Les technologies clés des émetteurs-récepteurs optiques sans fil 5G sont principalement intégrées au niveau des puces optoélectroniques. L'expansion des fonctions, l'augmentation de la vitesse et la réduction des coûts sont les principaux objectifs de l'innovation en matière de technologie de puce optoélectronique. La demande de 5G donnera un nouvel élan au marché des émetteurs-récepteurs optiques sans fil et augmentera encore l’espace de ce segment. À l'ère de 5G, le faible coût restera la principale demande d'émetteurs-récepteurs optiques dans la chaîne industrielle. Le moyen le plus fondamental d’atteindre un faible coût est l’innovation technologique. L'innovation technologique des dispositifs optoélectroniques peut être concrétisée à trois niveaux: extension de la fonction, augmentation du débit et réduction des coûts. Avec l'augmentation progressive des taux de téléchargement, les communications sans fil sont de plus en plus dépendantes…

    15 mai 2019 0 0 8
  • Tendances en optique 400G pour le centre de données

    Les connexions au centre de données génèrent le volume d'optiques En raison de l'augmentation constante de la demande de bande passante, les connexions au centre de données devraient passer de 25G / 100G à 100G / 400G. Dans les racks du centre de données: 10GE est toujours en cours de déploiement, 25GE commence à être déployé en volume et 100GE ou 50GE suivront. Entre les racks du centre de données: 40GE est toujours en cours de déploiement, 100GE commence à être déployé en volume et 400GE suivra chez les grands fournisseurs de services cloud. Longue portée, DCI et WAN: 10G DWDM / accordable est toujours en cours de déploiement, 100G / 200G cohérent commence à être déployé et 400 cohérent suivra, suivi de 600G ou 800G. Expéditions du port Ethernet du centre de données prévu Expéditions 400GE prévues par segment de marché Feuille de route du commutateur Ethernet 1RU principal Les commutateurs 3.2Tb / s basés sur les modules 100G QSFP28 sont actuellement déployés dans des centres de données en nuage. Compte tenu des multiples circuits de commutation attendus, le marché sera probablement fragmenté à l’avenir. La forte croissance de la demande en bande passante pousse le secteur à travailler sur des technologies et des normes pour prendre en charge les futurs commutateurs 12.8T. 400G et la normalisation optique Ethernet 100G nouvelle génération…

    13 mai 2019 0 0 1
  • FEC dans les réseaux 100G et au-delà

    La correction d'erreur directe (FEC) est utilisée dans divers contextes pour garantir la transmission du signal de données sur des canaux de communication «bruyants». L'idée derrière la technique est d'encoder le message d'origine avant sa transmission avec des données redondantes. Ces données sont un code de correction d'erreur (ECC), créé par un schéma d'algorithme FEC, qui est transmis avec les données et décodé par le destinataire. Du côté du destinataire, cela offre l’occasion de corriger les erreurs, réduisant ainsi le taux d’erreur sur les bits (BER) et augmentant la fiabilité. Etant donné que les bits redondants sont transmis sur les mêmes chemins que les données d'origine qu'ils sont conçus pour protéger, il existe un compromis entre erreur sur les bits et débits de données. Les codes plus fiables ont tendance à être plus complexes, avec davantage de bits redondants en jeu. En prenant plus de place dans le canal de transmission, ces codes peuvent réduire les vitesses de transmission des données, même s'ils améliorent le rapport signal / bruit (SNR) reçu. Un concept clé lié à ce compromis est connu sous le nom de limite de Shannon, également appelée capacité de canal. Nommé d'après Claude Shannon, pionnier de la théorie de l'information, il s'agit du maximum théorique…

    Technologies 30er avril 2019 0 0 3
  • Progression de 4G à 5G

    5G, la dernière avancée en matière d'évolution des réseaux cellulaires, promet des améliorations novatrices en termes de disponibilité, de fiabilité et de performances des applications émergentes du segment des entreprises. Des organismes standard comme ITU et NGMN ont mis au point plusieurs cas d'utilisation de 5G. Chacun de ces cas d'utilisation diffère en termes de débits de données attendus, de latence, de fiabilité et de disponibilité. Par conséquent, ils ont besoin de traitements différents selon les réseaux cellulaires sous-jacents. Cet article traite de tels cas d'utilisation, des lacunes de 4G pour réaliser ces cas d'utilisation et de la manière dont 5G promet de répondre à leurs exigences strictes. L'article tente en outre de montrer une migration de haut niveau de 4G EPC vers le réseau central 5G, en mappant leurs composants réseau en termes de fonctionnalités. Scénarios d'utilisation de 5G En fonction des besoins des réseaux sans fil, les cas d'utilisation de 5G sont classés en trois catégories principales: Haut débit mobile amélioré (eMBB): ces scénarios nécessitent que les réseaux cellulaires 5G prennent en charge des débits très élevés. Les cibles de performance 5G recommandées par l'UIT suggèrent un débit binaire maximal de 20Gbps en liaison descendante et de 10Gbps en liaison montante. Dans les zones denses, il attend un débit de 10 – 100Mbps / m2. Ultra-fiable et bas…

    24er avril 2019 0 0 17
  • Qu'est-ce qu'un centre de données?

    Un centre de données est un référentiel qui héberge des installations informatiques telles que des serveurs, des routeurs, des commutateurs et des pare-feu, ainsi que des composants de support tels que les équipements de secours, les installations d'extinction d'incendie et la climatisation. Un centre de données peut être complexe (bâtiment dédié) ou simple (une zone ou une pièce hébergeant peu de serveurs). De plus, un centre de données peut être privé ou partagé. Un centre de données est également appelé centre de données ou centre de données. Les composants de centre de données constituent souvent le cœur du système d'information (SI) d'une organisation. Ainsi, ces centres de données critiques nécessitent généralement un investissement important en systèmes de support, y compris des systèmes de climatisation / climatisation, d'extinction des incendies / détection de fumée, une entrée et une identification sécurisées et des sols surélevés facilitant le câblage et la prévention des dégâts des eaux. Lorsque les centres de données sont partagés, l'accès à un centre de données virtuel est souvent plus logique que d'accorder un accès physique total à diverses organisations et à différents employés. Les centres de données partagés sont généralement détenus et gérés par une organisation qui loue des partitions (virtuelles ou physiques) à d'autres organisations clientes. Souvent, les organisations clientes / de leasing sont de petites entreprises dépourvues des ressources financières et techniques requises pour…

    23er avril 2019 0 0 2
  • Qu'est-ce que Data Center Interconnect?

    L'interconnexion de centres de données (DCI) fait référence à la mise en réseau de deux ou plusieurs centres de données différents pour atteindre des objectifs commerciaux ou informatiques. Cette interconnectivité entre des centres de données distincts leur permet de travailler ensemble, de partager des ressources et / ou de transmettre des charges de travail entre eux. Une interconnexion de centre de données est principalement réalisée à l'aide d'outils et de techniques de réseau ainsi que de logiciels et de processus de gestion de centre de données pris en charge. L'interconnexion de centres de données est une technique utilisée dans les infrastructures informatiques d'entreprise comportant plusieurs centres de données détenus en propriété ou en partenariat. Généralement, l'interconnexion de centres de données est réalisée en connectant des centres de données via un VPN, des lignes louées ou Internet. Une fois connectés, ces centres de données peuvent utiliser toutes les ressources informatiques ou des ressources informatiques sélectionnées depuis le réseau. Voici quelques exemples d’interconnexion de centres de données: Pour connecter plusieurs centres de données au sein d’une même entreprise. Pour connecter des centres de données clients / clients avec des données et / ou des ressources partagées. au niveau du centre de données interconnecté Pour mutualiser les ressources du centre de données afin de répondre aux besoins en évolutivité Pour utiliser un centre de données interconnecté…

    23er avril 2019 1 0 4
  • Pourquoi 5G Wireless exploitera-t-il les réseaux optiques haute vitesse et l'apprentissage machine

    Lors de la conférence sur la fibre optique (OFC) de cette année à San Diego, en Californie, nous avons constaté comment les progrès des réseaux de communication définis par logiciel (SDN) et de l'électronique à fibre optique permettent le déploiement du sans fil mobile 5G, qui à son tour fournira de nouveaux services tels que comme réalité augmentée, drones, IoT industriel, véhicules autonomes et connectivité massive. L'OFC est une conférence annuelle parrainée par deux sociétés de l'IEEE: l'IEEE Communications Society et l'IEEE Photonics Society, ainsi que par la Optical Society. L'événement de cette année a réuni des participants 15000 et près des exposants 700, qui ont présenté les derniers produits sur le marché en croissance des infrastructures de réseaux optiques, ainsi que des solutions SDN. L'émission de cette année a mis en évidence la convergence des technologies électroniques, optiques et sans fil qui soutiendront la croissance de la connectivité et du trafic réseau au cours de la prochaine décennie. Les nouveaux services, tels que les véhicules autonomes, exigent une capacité accrue dans les réseaux optiques frontal, terrestre et métropolitain qui connectent les points d'accès sans fil 5G aux centres de données. Alex Jinsung Choi, vice-président directeur de Deutsche Telekom, a expliqué à OFC que «les opérateurs de réseau 5G doivent fournir une connectivité 100Gb / s à la station de base pour…

    23er avril 2019 1 0 9
  • Ethernet pour 5G Fronthaul

    5G promet de fournir des vitesses plus élevées et de prendre en charge de nouveaux cas d'utilisation, services et applications révolutionnaires reliant les personnes et les objets. Aucune technologie RAN antérieure ne devait prendre en charge une telle gamme de services avec des exigences différentes en termes de capacité, de latence, de synchronisation, de fiabilité et de connectivité. Les opérateurs ne peuvent pas répondre à ces attentes en construisant 5G RAN indépendamment des autres domaines du réseau, y compris de la couche de transport. Outre les mises à niveau du réseau RAN (notamment la densification de cellules, davantage d'antennes (MIMO massives) et l'utilisation de fréquences de fonctionnement existantes et nouvelles), les opérateurs ont besoin de davantage de fibres et de nouvelles technologies de transport de paquets qui répondent aux diverses applications et aux exigences de réseau correspondantes. Dans la mesure du possible, leurs plans 5G devraient exploiter les réseaux de paquets existants pour économiser sur les coûts et accélérer le déploiement. 5G n'était pas destiné à fonctionner de manière indépendante ni à remplacer les réseaux 4G existants. Les radios 5G ont plutôt été conçues pour compléter les ressources existantes. Ceci est démontré par une poussée de configurations non autonomes (NSA) dans les premiers déploiements où les radios 5G se connectent au réseau central de paquets 4G et utilisent 4G LTE pour la couverture et 5G pour la capacité de remplissage. Avoir des réseaux superposés…

    23er avril 2019 0 0 5

Contactez-Nous

Courriel: sunwf@gigalight.com